Hôtesse de l’air (steward), en quoi ça consiste ?

Reflet de l’image de la compagnie auprès des passagers, l’hôtesse de l’air et le steward sont les premières personnes que les voyageurs découvrent au moment d’embarquer.

Ils accueillent les passagers et les aident à s’installer. Ils leur présentent les consignes de sécurité et les font respecter. Durant le vol, ils veillent à leur bien-être, distribuent boissons ou repas…

En cas d’incident, ils gardent leur calme, rassurent les passagers, prodiguent les premiers secours.

Souriant, aimable de jour comme de nuit, ayant une excellente présentation, ils représentent l’image de la compagnie. Ils ont une bonne condition physique, car les vols sont fatigants (décalage horaire, station debout…)

Les missions de l’hôtesse de l’air (steward) :

  • Contrôler le nombre et le bon état du matériel de sécurité
  • Gérer les stocks de produits distribués ou vendus
  • Installe les enfants non accompagnés et les personnes handicapées dans l’appareil
  • Accueille le reste des passagers
  • Informe les passagers des consignes de sécurité
  • S’assure que les règles de sécurité sont bien respectées
  • Distribue ou vend des boissons, des plateaux-repas et des produits détaxés
  • Veille au confort des passagers

Les compétences :

L’hôtesse de l’air (steward) doit avoir les qualités humaines suivantes :

  • Faire preuve de sang-froid
  • Avoir une grande résistance nerveuse et physique
  • Avoir le sens du service
  • Etre courtois
  • Sens du relationnel

De plus, il doit également avoir des compétences professionnelles particulières :

  • Maîtrise parfaite de l’anglais et d’une deuxième langue étrangère
  • Avoir une aptitude à travailler à des horaires décalés
  • Excellente connaissance de l’avion et des règles de sécurité à bord
  • Capacité à donner les premiers soins aux éventuels blessés

 

Ce métier vous intéresse ? Contactez VAST RH pour en parler !

En savoir plus

Le salaire moyen d’un(e) hôtesse de l’air (steward) :

En général, on débute sa carrière entre le SMIC et 1800 euros brut par mois, et on peut espérer gagner entre 2100 et 3000 euros brut en fin de carrière.

Dans certaines compagnies, le steward est rémunéré en heures de vol, c’est-à-dire uniquement entre le moment où le premier réacteur se met en route et celui où le dernier réacteur s’éteint ; les heures de retard avant le décollage ne sont pas payées

Formations & Diplômes pour devenir hôtesse de l’air :

Le poste de steward est accessible avec un diplôme de niveau BAC ou équivalent.

Le steward doit :

– parler anglais, une autre langue étant appréciée sans être obligatoire

– produire une attestation indiquant la capacité à nager 50 m en moins de 2 minutes.

– passer une visite médicale obligatoire dans un « centre d’expertise médicale du personnel navigant », lui aussi agréé par la DGAC

– avoir plus de 18 ans lors de l’entrée en formation.

Pour exercer, d’autres conditions sont nécessaires :

– renouveler tous les 2 ans sa licence de vol lors d’une visite médicale

– posséder le « certificat de membre d’équipage de cabine européen » (Cabin Crew Attestation, CCA). L’examen a lieu au terme d’une formation théorique et pratique (environ 150 heures) organisée dans un centre agréé par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). Elle est délivrée après enquête, justifiant que le candidat n’a pas eu d’antécédents judiciaires incompatibles avec la fonction, au cours des 5 dernières années.

 

Ce métier vous intéresse ? Contactez VAST RH pour en parler !

En savoir plus

0