L’orthophoniste intervient auprès d’enfants ou d’adultes, dont les pathologies sont :

  • un trouble de prononciation
  • un retard de langage, du raisonnement, ou affectant l’écriture

L’orthophoniste peut aussi s’adresser à des enfants sourds, autistes, trisomiques, Infirmes Moteur Cérébraux… Il les aide à améliorer leur aptitude à communiquer.

Chez l’adulte, les troubles peuvent être liés à :

  •  un accident ou une opération chirurgicale ayant affecté les cordes vocales ou le larynx
  • la surdité
  • l’aphasie (perte du langage) suite à un accident vasculaire cérébral
  • la maladie d’Alzheimer (difficultés liées à la mémoire)
  • la maladie de Parkinson (voix qui tremble)…

Il propose des exercices de rééducation adaptés, à base de dessin, de jeux, de lecture… pour les plus jeunes. Avec des adultes, il montre comment respirer, placer sa langue… Il peut s’appuyer sur la musique, la vidéo…

Les missions d’un(e) orthophoniste :

  • Établir un bilan
  • Définir le trouble
  • Rééduquer les troubles de la voix, de la parole et du langage
  • Evaluer les aptitudes orales et écrites du patient et déterminer le travail à réaliser
  • Accompagner le patient dans ses exercices de rééducation
  • Des méthodes de travail variées et ludiques, au service d’un objectif thérapeutique

Les compétences :

L’orthophoniste doit avoir les qualités humaines suivantes :

  • Sens du contact
  • Patience
  • Rigueur
  • Sens de l’observation
  • Sens de l’écoute
  • Ouverture d’esprit
  • Faire appel à son imagination

De plus, il doit également avoir des compétences professionnelles particulières :

  • Connaissances en grammaire logique, phonétique, dessin, musique
  • Suivre l’avancée de la médecine et se former régulièrement
  • Maitrise des logiciels de bureautiques ou industriels

 

Ce métier vous intéresse ? Contactez VAST RH pour en parler !

En savoir plus

Le salaire moyen d’un(e) orthophoniste :

La rémunération peut démarrer aux environs de 1.800 euros brut par mois, afin de pouvoir obtenir environ 3.000 euros brut par mois en fin de carrière. Les revenus varient selon le mode d’exercice du métier en libéral ou comme salarié d’une structure médicosociale relevant de la convention collective

Formations & Diplômes pour devenir orthophoniste :

Le poste d’orthophoniste en est accessible avec un diplôme de BAC +5 au minimum.

L’orthophoniste exerce une profession paramédicale ; il doit être titulaire du Certificat de Capacité d’Orthophoniste (CCO) qui se prépare en 5 ans. L’accès à la formation se fait via la plateforme Parcoursup. Les études se déroulent dans une vingtaine d’universités.

Chaque année est sanctionnée par un examen de passage. En fin de cinquième année, un examen final et un mémoire permettent d’obtenir le Certificat de Capacité d’Orthophoniste, qui donne le niveau master 2. Durant la formation, de nombreux stages professionnels sont associés aux enseignements théoriques.

Dans cette profession, certains vaccins sont recommandés ou peuvent être obligatoires.

Ce métier vous intéresse ? Contactez VAST RH pour en parler !

En savoir plus

0