bore-out

En 2019, un article paru dans le journal Le Figaro transcrivait les résultats d’une étude sur l’ennui au travail. 63 % des Français étaient touchés par ce phénomène. Les chiffres ont très certainement évolué au gré de la crise sanitaire, mais quoi qu’il en soit, l’ennui au travail semble être une souffrance partagée par un grand nombre de personnes.

Contrairement au « burn-out », syndrome par lequel les employés subissent une pression les rendant incapables de fonctionner normalement, celles et ceux qui s’ennuient au travail (les victimes de bore-out) ressentent le stress de … ne pas avoir assez à faire ! VAST RH vous en dit plus sur un mal insidieux, bel et bien présent dans les entreprises de toutes tailles.

Bore-out : une définition

Le bore-out est un terme inventé initialement inventé par Peter Werder et Philippe Rothlin, deux auteurs suisses allemands, conseillers en organisation. Très simplement, ce terme définit le manque de travail, l’ennui et, par conséquent, le manque de satisfaction au travail.

Différent du burn-out, le bore-out est tout aussi dangereux. Les salariés ne se sentent pas surmenés, bien au contraire. Ils s’ennuient … à mourir ! Le manque de stimulation intellectuelle et créative peut, en effet, avoir un effet délétère sur leur carrière, ainsi que sur leur vie personnelle.

Les salariés qui souffrent du bore-out se sentent épuisés en permanence et, par conséquent, ne trouvant aucune gratification dans leur travail, s’enferment dans la routine au risque de s’effondrer à terme. Résultat des courses : une souffrance pouvant mener jusqu’à la dépression grave.

Difficile d’avouer qu’on est victime de bore-out !

Pour les victimes du bore-out, il est difficile d’identifier le problème, et encore plus d’en parler. La honte, l’incompréhension, la gêne… comment admettre à soi-même et aux autres que l’on est payé pour s’ennuyer au travail ?

Paradoxalement, les victimes de bore-out donnent souvent l’impression d’être très occupées. Sur leurs bureaux, les piles de papiers s’entassent, les documents ouverts abondent sur leurs ordinateurs et nul ne pense à leur donner une ou deux tâches supplémentaires. Dans un article intitulé « Bored to Death » publié dans The International Journal of Epidemiology (A. Britton & M.J. Shipley), il est précisé que les personnes qui s’ennuient au travail ont presque trois fois plus de risques de développer des maladies cardiovasculaires.  En effet, l’ennui multiplie les mauvaises habitudes : grignotage permanent, pauses cigarette de plus en plus nombreuses… jusqu’à l’abus d’alcool au travail.

Le bore-out au travail : à qui la faute ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bore-out au travail n’est pas nécessairement la responsabilité du salarié. Ce dernier ne peut pas être tenu entièrement responsable de l’ennui constant auquel il est confronté. La direction, le management, ont également leur part à jouer, tout au moins lorsqu’il s’agit d’identifier le malaise général d’un salarié qui s’ennuie et faire en sorte de lui redonner la stimulation dont il a besoin pour retrouver de la satisfaction au travail.

Malheureusement, les managers ne sont pas tous aussi avenants lorsqu’il s’agit de proposer de nouveaux défis et projets à leurs équipes…

Est-il possible d’éviter l’ennui au travail ?

Le bore-out peut être évité, bien évidemment. Encore faut-il être dans le bon état d’esprit et dans les meilleures dispositions. En règle générale, les victimes du bore-out sont prises dans un tourbillon qui ne leur permet pas d’activement poursuivre ce qu’elles veulent et encore moins d’identifier précisément les actions à mener pour y parvenir. Coincées dans un travail qui ne leur correspond pas, elles sont un peu comme emprisonnées dans des cages dorées…

Vous êtes victime de bore-out et sentez qu’il est temps de prendre les choses en main. Vous aimeriez entrevoir une progression de carrière ? Une nouvelle mission ? Une formation ? Et si vous en parliez à un consultant RH, capable de vous faire voir les choses avec lucidité et clairvoyance ?

Dès aujourd’hui, contactez l’agence VAST RH la plus proche pour parler de vos besoins !

+1